Le mot du président Christian LABADIE

Le mot du président Christian LABADIEComme chaque année, il est temps de faire le bilan. Sommes-nous arrivés à ce que nous désirions, sommes-nous arrivés plutôt à répondre aux besoins des personnes en souffrance avec une addiction ? Telle est peut-être la question que nous devrions nous poser.

Notre rôle d’aide et d’accompagnement, qui est le notre depuis déjà fort longtemps, doit évoluer et se mettre à la portée des demandeurs, le mot Addiction a petit à petit remplacer le mot Alcool dans nos dépliants, compte rendu, et autres documentations.

Certes il n’y a pas moins de malades alcooliques, mais on se retrouve avec ce que l’on appelle des poly consommateurs, qui comme toutes personnes dépendantes ont besoin d’aide, et nous voulons nous donner les moyens d’y répondre, un stage spécifique sera effectué, par nos volontaires cette année, dans ce sens.

Je tiens particulièrement à souligner par ce « mot du président », l’investissement de ces bénévoles, le travail qu’ils effectuent, le temps qu’ils y consacrent. Cette année de nombreuses actions se sont déroulées en plus du travail habituel qui est le notre, et malgré la fatigue que cela a engendré, c’est du positif qui en est ressorti et une satisfaction que j’ai pu constater chez ces bénévoles, qui ont répondu présent pour toutes ces actions. Merci à toutes et tous.

2018 sera, sur la même lignée que 2017 par ces actions, et certaines vont s’y rajouter, nous le savons c’est par toutes ces manifestations que nous pouvons nous faire connaitre et aller au devant de personnes, qui n’oseraient peut-être pas faire le pas vers notre mouvement. Nous le constatons chaque fois, des appels et des rencontres se font suite à ces actions. C’est aussi un moyen de rencontrer nos élus, dans un cadre plus chaleureux.

Les nouveaux moyens de communication, sont également pour notre mouvement une source d’information et de contact. Notre site internet fréquemment visité nous conforte dans ce sens, car suite à ces visites on constate à présent du concret.

Tout ceci, même avec notre meilleure volonté, ne pourrait s’effectuer sans le soutien de ceux qui nous subventionnent, je leur adresse, au nom de notre association un grand Merci.

0
0
0
s2sdefault