Alcool et ses effets

Alcoolorexie

Alcoolorexie : manger moins pour boire plus. Une tendance qui inquiète

AlcoolorexieLoin d’être un phénomène isolé, l’alcoolorexie consiste à manger moins pour garder la ligne et mieux s’enivrer.

Un phénomène venu tout droit d’Outre-Atlantique

Observé dès 2011 chez des étudiantes américaines, l’alcoolorexie est un mélange de troubles liés à l’alcool et à l’anorexie mentale. Loin d’être marginale, cette tendance comportementale préoccupante touche entre 10 et 30% des jeunes adultes selon deux études aux Etats-Unis. L’une de ces études révèle que 16% des sondées expliquent se mettre à la diète en prévision d’une soirée. Ce phénomène inquiétant a également été analysé chez les britanniques et chez les australiennes.En Australie, la revue scientifique Australian Pshychologist, a tenté d’évaluer l’ampleur de cette tendance, auprès de jeunes étudiantes âgées de 18 à 25 ans.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Reportage : les effets et ravages de l'alcool

Reportage sur les effets de l'alcool

Un américain sur dix souffre de problèmes de drogue, abusant de cocaïne, héroïne ou crack. Quel est le prix de ces addictions ? Grâce à des effets visuels de pointe, cette série propose un voyage à travers les artères et les muscles du corps humain, révélant l'impact des drogues sur l'organisme. Des hommes et des femmes ont accepté d'être suivis dans leurs examens psychologiques et médicaux. Pourquoi consomment-ils ? Les dommages causés sont-ils irréversibles ? A la fin, ils devront prendre une décision cruciale : entrer en cure de désintoxication ou continuer à consommer de la drogue.

Ce progrmme comporte des scènes de nature à heuter la sensibilité du jeune public

Reportage sur les effets et ravages de l'alcool

Regardez le reportage
0
0
0
s2sdefault

Quel est l'effet de l’alcool sur vous ?

Joyeux, triste, agressif : quel est l'effet de l’alcool sur vous ?

Joyeux, triste, agressif… : quel est l'effet de l’alcool sur vous ?L'effet de l’alcool sur les émotions est bien connu, avec des grandes différences selon la personnalité de chacun, le type de boisson alcoolisée, et évidemment la quantité.

La consommation d’alcool répond à une demande émotionnelle : on recherche « un effet ». Et celui-ci varie en fonction des attentes et des profils individuels. Une équipe britannique (Kings College London) a conduit une enquête internationale, regroupant quelque 30.000 adultes répartis dans une vingtaine de pays. Trois types de boissons alcoolisées ont été pris en considération : les spiritueux (whisky, gin, rhum, vodka…), la bière et le vin (rouge et blanc). Que peut-on retenir ?

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Ces idées reçues qui perdurent

Alcool : ces idées reçues qui perdurent

Alcool : ces idées reçues qui perdurentAlors que des professionnels de la santé plaident pour l'instauration d'un prix de vente minimum de l'alcool, le docteur Jean-Daniel Flaysakier revient, lui, ce mardi 17 avril, sur les messages de prévention qui existent actuellement. Des messages qui ont parfois un peu de mal à passer auprès de l'opinion française. Et pour cause, certaines idées reçues persistent, à commencer par celle selon laquelle l'alcool ne serait dangereux qu'à partir d'un certain taux.

"L'alcool, c'est de l'alcool"

"L'alcool peut être dangereux dès le départ",

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault