Les effets recherchés

Comme tout les produits, les effets dépendent à la fois du produit (dose, pureté…), de l’individu (fréquence d’usage, mode de consommation, caractéristiques psychique et physique, de ses attentes, son accoutumance …) et de l’environnement.

Les alcaloïdes du datura (hyoscyamine et la scopolamine) présentent des analogies avec les hallucinogènes, mais s’en différencient par une action spécifique. Ils agissent par blocage de l’effet d’un médiateur chimique (l’acétylcholine) du système nerveux parasympathique. Ces produits ont été distingués des hallucinogènes : ils sont classés dans la famille des hallucinogènes délirants ou délirogènes.

En effet, la scopolamine et hyosciamine induisent un état de conscience comparable au delirium tremens (syndrome anticholinergique ou atropinique). Ils provoquent un état confusionnel assimilé à une phase de début de psychose aigüe où surviennent des hallucinations véritables (absence de stimulus objectif). Le sujet ne peut alors distinguer son environnement extérieur de son monde intérieur. Les hallucinations ainsi induites sont d’une réalité surprenante. On ne les rattache pas à la prise de drogue et on n’a aucune distance par rapport à celles-ci, sans moyen de les différencier de son environnement habituel.

Il y a tout d'abord les hallucinations auditives avec l'impression que des personnes ou des objets te parlent; ceux-là peuvent être présents, ou pas. Il y a ensuite les hallucinations visuelles très variées. Elles dépendent de beaucoup de facteurs mais on note en général des confusions au niveau des couleurs (le bleu paraît vert etc...), des visions d'animaux, de personnes ou d'objets absents, l'impression que des objets inanimés le deviennent (les murs parlent, les objets se déplacent sur leurs petites jambes etc...). Il existe aussi des hallucinations au niveau des sensations avec l'impression de voler, de ne pas ressentir la douleur, de devenir un animal etc... Enfin, les effets du datura se traduisent par un état important de confusion qui peut rendre la personne incapable de faire quoi que ce soi (certains rapportent s'être regardé par la fenêtre pour avoir ensuite jeté quelque chose par le miroir, avoir parlé à celui qui est dans le miroir et s'être énervé quand il s'est aperçu qu'il répétait les mêmes gestes etc...).

 

0
0
0
s2smodern