Salies-de-Béarn : Alcool Assistance assure prévention et accompagnement

 Les membres du bureau de l’association au grand complet, en présence des représentants des lieux d’accueil ainsi que des élus.Prévention, écoute, aide, accompagnement et humanité : ce sont les cinq missions d’Alcool Assistance pour aider à sortir de l’ornière des addictions.

Une soixantaine de personnes ont répondu présent pour l’assemblée générale d’Alcool Assistance. Cette association départementale, qui a son siège social depuis 2016 à Salies-de-Béarn, a pour but l’aide et l’accompagnement des personnes en difficulté avec les addictions.

« Il y a un deuxième volet à notre actif : la prévention, que nous faisons dans les lycées, les collèges et les écoles d’aides-soignantes et infirmières, ainsi que dans de nombreux forums ou journées associatives organisées dans le département », a insisté un des membres du bureau.

Lieux d’accueil, groupes de parole

Ce rôle se concrétise par plusieurs actions : groupes de parole dans différents centres d’addictologie, permanences dans les lieux d’accueil (Pau, Orthez, Oloron, et Boucau), réunions mensuelles à thèmes. Sans oublier des groupes de parole également pour l’entourage, ou des journées et soirées ciblées telles que « L’alcool et les jeunes », « Le SAF (Syndrome d’alcoolisation fœtale) », « L’alcool et les seniors ».

Pour ces rendez-vous, l’association est toujours accompagnée de professionnels de santé.

« Notre faculté à assurer une permanence téléphonique 24h/24 est également un soutien important pour tous ceux qui souffrent. Des actions réalisées grâce à l’appui financier des municipalités que nous sollicitons, l’ARS et le conseil départemental », témoigne le président Christian Labadie.

Dans son rapport moral, l’association a insisté sur cet aspect d’entraide. Un hommage a également été rendu à « une personne qui a compté pour nous tous », un moment intense en émotion en présence de ses enfants et petits-enfants. « C’est ça aussi, Alcool Assistance : une seconde famille ».

Etaient présents à l’assemblée Francis Gonzalez, maire du Boucau, Claude Serres-Cousiné, maire de Salies, et Michel Serresseques, conseiller municipal de Préchacq-Josbaig.

Une action élargie à toutes les addictions

Chaque addiction a son produit, ses codes et ses objets. Elle peut concerner le paquet de cigarettes accompagné d’un petit verre, les jeux de grattage, les consoles vidéo, etc.

Ce piège de l’addiction est d’autant plus dangereux que devenir accro relève parfois d’une activité banale. Dans ce tourbillon, c’est souvent la famille qui souffre. « D’où le combat d’élargir nos compétences d’écoute et d’accompagnement aux diverses dépendances que nous pouvons rencontrer », explique le président départemental, Christian Labadie.

Pour former et informer, un travail d’équipe se met en place, avec un gros investissement des bénévoles : « Notre récompense, ce sont les sourires des personnes que nous rencontrons qui viennent se confier, se mettre à nu parfois et à qui nous donnons de l’espoir. Une énergie dont l’association est fière et qu’elle veut transmettre à tous ceux qui sont en souffrance pour les sortir de l’ornière ».

0
0
0
s2sdefault